La souris verticale ergonomique est un phénomène assez nouveau depuis les 5 dernières années. La souris verticale a été créée à la suite de nombreux rapports sur l’augmentation du nombre de patients atteints du syndrome du canal carpien dans les bureaux, dans un effort pour endiguer les « maladies liées à la technologie ». Une souris verticale ergonomique est une souris qui utilise une position naturelle de poignée de main afin de saisir la souris et de la contrôler avec, au lieu de placer le poignet à plat contre la table et d’exercer une pression sur nos veines cubitales (veines sous le poignet).

La souris verticale ergonomique réduit les risques de contracter le syndrome du canal carpien et le syndrome de fatigue répétitive et a commencé à gagner en popularité au fil des ans grâce à sa conception unique et à sa capacité à réduire les mouvements de la main. De nombreuses études ont également été réalisées, et le consensus général est que la souris verticale exerce moins de pression qu’une souris traditionnelle, ce qui réduit le risque de contracter le syndrome du canal carpien. Si toutefois vous commencez à ressentir des douleurs, il est temps d’envisager quelque chose pour vous soulager et ce guide sur les souris verticales peut vous apporter la solution à votre problème.

Pourquoi utiliser une souris verticale ?

Il est fréquent que les employés de bureau ressentent des douleurs aux poignets et aux coudes après avoir travaillé de longues heures sur un ordinateur chaque jour. L’inconfort provient de l’utilisation fréquente d’une souris dans une position inconfortable. Pour vous assurer que votre poignet reste dans la « bonne » posture, suivez ce conseil : tendez votre bras comme si vous alliez serrer la main de quelqu’un. Cette « posture de la poignée de main » est une position neutre (« la bonne ») et réduira le risque de blessure musculo-squelettique. Tenez compte de ces trois conseils pour choisir la bonne position :

Pour conserver cette position de poignée de main, sélectionnez une souris dont l’angle est aussi proche que possible de 90 degrés.
Essayez-la pour voir si elle est à votre taille. Ce qui convient à votre collègue peut ne pas vous convenir.
Laissez-vous le temps de vous adapter à ce nouveau style. Pour faciliter le changement, alternez entre l’ancienne et la nouvelle. Au bout d’un moment, vous vous éloignerez de la souris « traditionnelle ».

Quels sont les avantages d’une souris ergonomique verticale ?

La souris verticale est en fait un facteur de forme relativement nouveau, inventé par Jack Lo seulement en 1994 après son propre mécontentement à l’égard de la conception traditionnelle de la souris qui entraînait un malaise constant. Depuis lors, ce concept breveté de « poignée de main » a été validé par d’innombrables utilisateurs qui souffrent de douleurs à la main et au poignet, et qui ont trouvé un grand soulagement après être passés à ce facteur de forme.

Pour comprendre la logique qui se cache derrière l’inclinaison agressive que l’on trouve sur toute souris verticale, essayez de poser votre bras et votre main sur votre bureau maintenant. Il y a de fortes chances que votre main soit posée à un angle de 60 à 80 degrés par rapport à la surface de votre bureau, au lieu d’être à plat. Il n’y a pas de pronation de l’avant-bras et vos épaules sont naturellement tournées vers l’extérieur. Appelée position de la poignée de main, c’est la position neutre pour le bras et la main de la plupart des personnes au repos, qui, sans surprise, est aussi la plus confortable au repos.

Une souris verticale a une forme ergonomique pour aider l’utilisateur à conserver cette position de poignée de main lorsqu’il l’utilise. Au lieu de tourner le poignet de manière à ce qu’il soit parallèle au bureau pour utiliser une souris ordinaire, il n’y a que peu ou pas de torsion du poignet nécessaire pour saisir une souris verticale. Toute torsion du poignet sur une période prolongée est néfaste, car elle comprime le nerf médian qui passe dans le couloir entre l’avant-bras et la main, appelé canal carpien. Certaines personnes développent alors le syndrome du canal carpien, caractérisé par une douleur handicapante, des fourmillements et un engourdissement des doigts et des bras lorsque le nerf médian est agité ou endommagé.

Voici les 4 principaux avantages de l’utilisation d’une souris verticale :

  • Maintient l’avant-bras et le poignet dans une position de repos neutre, ce qui minimise l’utilisation des muscles.
  • Évite la pronation de l’avant-bras et du poignet (rotation du poignet dans le sens inverse des aiguilles d’une montre) qui comprime le nerf médian et peut entraîner un syndrome du canal carpien.
  • La position de la poignée de main vous permet d’utiliser la souris avec votre avant-bras plutôt qu’avec votre poignet si vous le souhaitez.
  • Idéal pour les personnes souffrant du syndrome du canal carpien ou de tensions au niveau du poignet.

Comme vous pouvez le voir, une bonne souris verticale peut non seulement contribuer à la prévention du SCC, des tendinites et de certaines maladies musculo-squelettiques, mais peut également permettre aux personnes qui souffrent déjà de ces maladies de continuer à utiliser une souris sans aggraver leur état.

A quoi faut-il veiller lors du choix d’une souris ergonomique verticale ?

Lorsque vous choisirez votre prochaine souris ergonomique verticale, tenez compte des facteurs suivants :

La taille

La taille de la souris doit être une considération importante, afin de s’assurer qu’elle s’adapte confortablement à vos mains. Si elle est trop grande, vos mains ne reposeront pas au bon endroit sur la souris. Trop petite, et vos doigts seront serrés, avec un grand espace entre votre paume et la souris. Les deux sont préjudiciables à vos mains. Avant d’acheter votre souris, vérifiez ses dimensions et comparez-la avec votre souris actuelle pour obtenir la bonne perspective, car les photos du produit peuvent être trompeuses.

Le poids

La taille et le poids vont de pair lorsqu’il s’agit d’une souris confortable. Ne pensez pas que quelques grammes ne feront pas de différence car c’est le cas. Vous aimez la stabilité d’une souris plus lourde, ou d’une souris légère qui se déplace sans effort ? Certaines souris ne vous obligent pas à choisir, car elles sont livrées avec un set de réglage que vous pouvez ajouter ou retirer pour obtenir le poids et la résistance précis souhaités. Là encore, vérifiez le poids de la souris avant de l’acheter.

Sans fil ou non

Si une souris sans fil permet d’éliminer l’encombrement d’un câble supplémentaire sur votre bureau, elle n’est pas sans défaut. Elle nécessite des piles pour fonctionner (moins respectueuses de l’environnement), utilise généralement un récepteur USB pour se connecter à l’ordinateur (qui peut être égaré), et enfin, doit être « réveillée » à chaque fois après un certain temps d’inactivité.

Réfléchissez bien à ces inconvénients avant d’opter pour une souris avec ou sans fil. Le plus grand inconvénient d’une souris avec fil est évidemment le câble supplémentaire, qui est particulièrement gênant lorsque vous travaillez à l’extérieur.

Facteur de forme

Le facteur de forme d’une souris est essentiel à son confort et à son ergonomie. La souris horizontale traditionnelle sera la plus familière pour la plupart des gens, bien qu’il soit utile d’essayer une souris verticale ou à boule de commande, surtout si vous commencez à ressentir les premiers effets dans les bras ou les poignets, comme le syndrome du canal carpien ou une tendinite.

Commutateur DPI

DPI signifie « points par pouce ». Une souris dotée d’un commutateur DPI physique vous permet de régler facilement la sensibilité du curseur de la souris sans aucun logiciel. Un réglage DPI élevé se traduit par un curseur de souris plus sensible, réagissant aux micro mouvements de la souris. Les joueurs exigent souvent une souris qui supporte un réglage DPI ultra élevé afin d’être plus sensible, bien que certaines études aient établi une corrélation entre un réglage DPI élevé et le syndrome du canal carpien. Une souris dotée d’un commutateur DPI physique vous permet de réduire la sensibilité de votre souris à la demande, en fonction de la tâche à accomplir, et peut être très bénéfique.

Nombre de boutons

Pratiquement toutes les souris sont équipées d’au moins deux boutons principaux pour le clic gauche et le clic droit. Au-delà de cela, est-ce que plus on est de fous, plus on rit ? D’un point de vue ergonomique, les boutons supplémentaires, surtout ceux qui sont personnalisables, peuvent éviter d’avoir à déplacer la souris pour effectuer certaines tâches, ce qui réduit les risques de blessures. Au minimum, recherchez une souris avec des boutons de navigation en va-et-vient, car ce sont des tâches couramment effectuées tous les jours.

Gaucher ou droitier

La plupart des souris sont destinées aux droitiers, bien que la souris Trackball(à boule) soit ambidextre. Cela signifie qu’elle peut être utilisée aussi bien par des gauchers que par des droitiers. L’avantage particulier de la souris ambidextre est qu’elle vous permet de passer d’une main à l’autre tout au long de la journée pour la faire fonctionner, ce qui répartit la charge de travail entre vos deux mains et réduit considérablement les risques de blessures. Si vous êtes handicapé à la main, une souris ambidextre vous permet également d’utiliser votre autre main pour la faire fonctionner. C’est une chose à prendre en considération.

Le prix

Enfin et surtout, le prix est certainement un facteur important lors de l’achat d’une souris, mais pas autant que les articles de luxe tels qu’un ordinateur portable ou un écran. Ne vous contentez pas de regarder le prix pour évaluer le coût réel de la souris, mais tenez compte également de la période de garantie. Une souris coûteuse avec une longue garantie et un retour sans tracas est sans doute préférable à une souris bon marché avec laquelle vous êtes coincé si elle se casse en deux mois. Au-delà de la garantie, cependant, si une souris offre plus de confort et une meilleure productivité qu’une autre, cela devrait être le principal facteur décisif.

Existe t-il des souris verticales pour le gaming ?

Et bien oui, les souris verticales pour le gaming existent. Une souris verticale ou ergonomique vous donne plus de précision, elle est donc fortement recommandée pour les jeux. Ces souris vous aideront également à garder votre poignet dans une position plus naturelle, ce qui vous protégera des contraintes en cas d’utilisation prolongée.

Si vous envisagez d’utiliser une souris ergonomique pour jouer, l’option sans fil, avec une longue durée de vie des piles, est le meilleur choix. Une conception avec suivi optique vaut également la peine d’être envisagée, car elle permet d’obtenir des niveaux de réponse plus rapides.

Poser une question

Pourquoi nous faire confiance ?Pourquoi nous faire confiance ?
Notre mission? Dénicher les meilleurs produits pour chaque catégorie. Les conseils que nous vous donnons sont neutres. Nous comparons et analysons plusieurs dizaines de produits pour vous présenter une sélection représentative du marché. Les produits coup de coeur sont signalés par un petit logo. Lorsque cela est possible, un comparateur de prix vous permet d'acheter le produit de votre choix au meilleur prix.